J’aimerais lancer une série d' »articles-conseils ». Après une année à Ferrandi, mon CAP Cuisine en poche (mon bilan est ici,) je me suis dit qu’il serait intéressant de partager avec vous ce qui me semble essentiel pour se lancer en cuisine. Cette année à l’école m’a fait comprendre que pour cuisiner correctement, il faut être bien équipé. Et un bon cuisiner doit avoir les bons couteaux. Voilà selon moi les couteaux indispensables pour débuter en cuisine. Evidemment, on peut très bien se débrouiller sans. Quelques couteaux en céramiques peuvent très bien faire l’affaire. Mais quel gain de temps quand on a les couteaux qu’il faut pour chaque taches… Bon, assez bavarder, voici ma liste.

Les couteaux indispensables

1- Le couteau d’office

C’est un petit couteau qui va tout servir à tout ou presque. Pour les découpe de précisions, pour éplucher les petites choses, c’est lui qu’il vous faut. Et je peux vous assurer que celui-ci, vous ne pourrez plus vous en passer tant il sert à tout : équeuter les fraises, enlever le cœur des pommes, éplucher les oignons, les échalotes, l’ail… Le vrai couteau à tout faire !

couteau d'office : totalement indispensable

2- L’éminceur ou le couteau de chef

Pour ciseler, émincer, écraser, concasser… Ce « grand couteau » vous sera très vite indispensable. On nous avait demandé d’avoir un éminceur de 24 cm… Moi, bête et disciplinée, j’ai pris ce qui était sur la liste. Quelle ne fût pas mon erreur… C’est beaucoup trop grand et finalement plus gênant qu’autre chose. Finalement,  j’ai finalement craqué pour un Sabatier de 20 cm : plus léger, plus maniable… Un bonheur !

2 couteaux indispensables : les éminceurs

3- L’économe

Ça a l’air bête mais un bon économe va vous faire gagner un temps fou ! Evidemment, il épluchera carottes et pommes de terre, mais aussi les poivrons ! Et pour faire des lanières très fines de légumes, il sera plus pratiques que la mandoline.

 

un économe : totalement indispensable

 

Les deux prochains couteaux vont seront nécessaires si vous décidez de vous attaquer à la viande et aux poissons.

4- Le filet de sole

Ce couteau a été une véritable révélation. Sa lame est fine et très souple. Et vous aurez beau chercher, il n’y a qu’avec un bon filet de sole que vous pourrez lever les filets de poisson. Ou il reste toujours l’option poissonnier 😉

l'indispensable couteau pour le poisson : le filet de sole

5- Un désosseur

Pour la viande, vous pourriez vous débrouiller avec un couteau d’office et/ou un éminceur. Mais je vous assure, un couteau de boucher change vraiment la donne. Quand on découpe un poulet ou qu’on désosse un carré d’agneau, il faut plus de force que pour ciseler une échalote. Et la prise en main du couteau est forcément différente.

couteau indispensable pour la viande : le couteau de boucher

 

Voilà pour mes cinq couteaux indispensables pour débuter en cuisine. Au niveau des marques, mes anciens camarades utilisaient majoritairement des  Sabatier. Personnellement, j’ai acheté ma mallette sur un site Internet : Eurolam. La livraison a été parfaite et les couteaux de très bonne qualité. Je pense que c’est parfait pour débuter. Si vous habitez Paris, vous trouverez du très bon matériel chez Simon et chez Mora. Je trouve les prix  quand même excessifs. Mais j’ai acheté mon éminceur Sabatier chez Simon et je ne peux plus m’en passer 🙂

 

ces couteaux sont indispensables : les éminceurs

Vous êtes décidé à acheter vos couteaux ? Alors je vous conseille d’aller les essayer dans un magasin professionnel. Il va falloir que vous le preniez en main pour savoir avec lequel vous vous sentez à l’aise.

Après les couteaux indispensables, pour les prochains « articles conseils », je pensais aux 5 « ustensiles indispensables en cuisine », » 5 choses essentielles pour se lancer en pâtisserie »… Peut-être auriez vous des questions ? N’hésitez surtout pas, je me ferais un plaisir de vous répondre 🙂