Je continue ma série d’articles sur les spécialités de Guadeloupe car mon île me manque et quoi de mieux qu’un tourment d’amour pour remédier à ma nostalgie ?  Ce gâteau est une spécialité antillaise et plus précisément des îles des Saintes. Il est composé d’un fond de tarte recouvert de confiture, le tout surmonté d’une génoise aérienne et parfumée. C’est une telle institution que si vous allez aux Saintes, on vous demandera forcément de ramener ces petites gourmandises. Initialement, le tourment d’amour était à base de confiture de noix de coco. Mais aujourd’hui, vous pourrez en trouver à la confiture de banane, d’ananas, de mangue, etc…

Tourment d’amour : une recette plus simple qu’il n’y parait

Pour la pâte qui compose la base, il y a plusieurs écoles : pâte sucrée, pâte brisée, voire pour certains pâte feuilletée. Personnellement, je préfère utiliser une pâte brisée classique. Avec la confiture + la génoise, je trouve ce dessert suffisamment sucré.

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais l’année dernière dans le meilleur pâtissier, Mercotte avait proposé au candidat de faire un tourment d’amour. J’ai halluciné quand j’ai vu cette version : elle mélangeait confiture de noix de coco et crème pâtissière… Je suis allée un paquet de fois aux Saintes mais je ne suis jamais tombée sur cette version. Il faut dire que les marchandes vendent leurs paquets de tourments d’amour près de l’embarcadère. Je pense que la crème pâtissière (et ses jaunes d’œufs) sont trop sensibles pour résister à la chaleur. Personnellement, je ne m’y risquerais pas…

Mais revenons à notre tourment d’amour…

 

tourments d'amour : une recette pas si difficile

Tourments d’amour version individuels, comme aux Saintes

Les difficultés

Je pense que la plus grande difficulté pour la réalisation de ce tourment d’amour est la confection de la génoise. Et plus précisément, l’introduction de la farine. Je vous invite à regarder cette vidéo qui explique très bien le coup de main à avoir pour qu’elle ne retombe pas et reste bien aérienne. Ah la génoise… je ne sais pas combien on n’a pu en faire pendant le CAP mais je peux vous dire qu’on avait pas de batteur ni de robot. Juste nos bras 😀

 

Les astuces

  • Pour avoir des tourments d’amour bien gonflés, il faut les remplir le plus possible. Le rendu sera plus joli.
  • Cette recette vous permettra de faire un tourment d’amour version familiale et 6 petits tourments individuels.

 

Voilà, je crois que vous savez tout. Le voyage jusqu’aux Saintes peut commencer. Alors, prêt à embarquer ?

 

Imprimer la recette
Tourment d'amour à la confiture de goyave
Le dessert emblématique des Saintes
la véritable recette du tourment d'amour
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 50 minutes
Portions
gourmands
Ingrédients
Pour la génoise
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 50 minutes
Portions
gourmands
Ingrédients
Pour la génoise
la véritable recette du tourment d'amour
Instructions
Fonçage du moule
  1. Foncez le moule à tarte avec la pâte brisée. Piquez le fond. Mettez-y 8-10* belles cuillères de confiture. Réservez au frais.
Réalisation de la génoise
  1. Mettez de l'eau à bouillir dans une grande casserole pour monter la génoise au bain marie. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Dans un saladier, mettez les oeufs entiers, le sucre, la cannelle, les grains de la 1/2 gousses de vanille et les zestes de citron vert. Battez jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. Mettez votre le saladier sur votre casserole d'eau chaude et continuez de battre jusqu'à ce que le mélange triple de volume. Retirer du feu et continuez de battre jusqu'à ce que le mélange baisse un peu en température*.
  3. Incorporez très délicatement la farine tamisée. Ne mélangez surtout pas trop fort pour ne pas faire retomber la génoise.
Montage
  1. Versez la génoise dans le moule à tarte jusqu'en haut (il faut que la génoise dépasse un peu).
  2. Enfournez et baissez le four à 160°C. Laissez cuire 45-55 minutes. Le tourment d'amour est prêt quand il est bien doré. (Vérifiez la cuisson en plantant un couteau dans la pâte. La lame doit ressortir sèche).
  3. Laissez refroidir sur une grille. Dégustez froid.
Notes

*Quantité de confiture : là, ça dépend vraiment des goûts. Certains mettront une grosse couche de confiture, d'autres une fine... A vous de trouver le juste milieu 🙂